sl0bombay

Bombay : les éléphants d’Asie

ElephantL’éléphant d’Asie mesure de 2 à 3,50 mètres au garrot, ne présente qu’un seul doigt préhensile au bout de la trompe et possède des oreilles assez petites. Le crâne forme deux bosses proéminentes et les défenses sont absentes chez les femelles et un certain nombre de mâles. Il est plus petit que son cousin africain. Vivant en troupeau restreint mené par une femelle, il passe son temps à arpenter la forêt à la recherche de sources de nourriture pour satisfaire son régime végétarien. Souvent domestiqué, il est utilisé comme monture ou animal de trait. Autrefois présent sur l’ensemble du continent asiatique, il n’occupe plus aujourd’hui qu’un territoire réduit. À l’état sauvage, l’espèce est en danger, même si le commerce de l’ivoire est illégal.

De récentes études scientifiques ont montré que les éléphants, comme de nombreux animaux, sont sensibles aux infrasons. L’utilité de l’audition de ces infrasons reste cependant mystérieuse. Il semble qu’ils soient capables de communiquer entre eux par les ondes acoustiques de surface transmises par le sol. En l’état actuel des connaissances, l’éléphant est, avec l’humain, le dauphin, le corbeau et certaines espèces de grands singes, l’une des rares espèces animales à réussir le test du miroir de Gallup : lorsqu’on marque d’une tache le front d’un éléphant en un point qu’il ne peut voir directement et qu’on lui présente un miroir, il passe sa trompe sur la tache ; démontrant ainsi qu’il a reconnu son image et donc qu’il a conscience de lui-même.

Hormis l’homme qui le chasse depuis des millénaires pour sa consommation, les seuls prédateurs des éléphants sont les grands fauves, et en particulier les lions qui peuvent s’attaquer aux éléphanteaux. Toutefois, avec le commerce de l’ivoire tiré des défenses, la population des éléphants africains et asiatiques a été décimée, passant de plusieurs millions d’individus au début des années 1970 à quelques centaines de milliers 30 ans plus tard. Si bien qu’en 1989, la CITES a interdit le commerce de l’ivoire. La chasse des éléphants, désormais considérés comme des espèces protégées, est depuis très réglementée.bombay

Traditionnellement, l’éléphant d’Asie sert de moyen de transport et est un animal qui a sa place dans la société. Certains humains vivent même de leur éléphant, à travers divers métiers. Des cornacs vendent aux touristes des petits sacs de nourriture pour qu’ils aient le plaisir de nourrir l’animal. Aujourd’hui, les éléphants « travaillent » dans le tourisme en faisant le cirque dans les rues. Les pachydermes deviennent footballeurs, basketteurs, masseurs, boxeurs, jongleurs, musiciens. Les plus doués manient le pinceau avec leur trompe, guidés par leur cornac.

En Inde, l’éléphant évoque la force, la puissance, l’orage (forme ronde et grise des nuages de pluie). Chaque dieu hindou chevauche un animal : Indra, dieu des Orages et de la Bataille, et Agni, dieu du Feu, se déplacent à dos d’éléphant.

Le saviez-vous ?

– Les éléphants peuvent dormir debout, mais le fait de se coucher indique qu’ils sont parfaitement détendus.

– La surface d’un éléphant d’Asie est calculable mathématiquement par la formule suivante :
6,807h + 7,703c − 8,245
h représente la hauteur au garrot (en mètres) et c la circonférence de l’empreinte du pied (en mètres). Cette découverte a valu aux deux mathématiciens indiens à son origine le prix Ig Nobel de mathématiques 2002.

Source : Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *