Couvshakespeare

Shakespeare : la troupe continue de s’agrandir

Mercutio, de Roméo et Juliette, est l’un des rares habitant de Vérone qui n’appartient à aucune des deux familles rivales. Bon ami de Roméo et plein d’esprit, il l’entraine avec lui à un bal masqué. Là, Roméo rencontre Juliette, de la maison rivale, et en tombe amoureux.

Quand Roméo reçoit des menaces de mort de Tybalt, Mercutio s’attend à ce que Roméo s’engage dans un duel. Mais Roméo s’y refuse car Tybalt est le cousin de Juliette et donc son parent. Mercutio est irrité par l’attitude de son ami et veut se battre contre Tybalt lui-même. Roméo, ne voulant pas que son ami ou son parent ne se blesse, intervient, provoquant la mort de Mercutio qui reçoit un coup de couteau de la main de Tybalt. Avant de mourir, Mercutio maudit les familles rivales : « Peste sur vos deux maisons ! ». C’est sa mort qui fait basculer la légèreté de la pièce en une tragédie. En deuil et en colère, Roméo tue Tybalt, initiant ainsi son exil hors de Vérone et la tournure tragique des événements qui suivront.

Marc Antoine apparait à la fois dans la tragédie Jules César et dans Antoine et Cléopâtre. Dans cette dernière, après la mort de Jules César, Marc Antoine hérite d’un tiers du monde romain, dont l’Égypte. Las de la guerre, il tombe sous le charme de Cléopâtre et aurait pu passer la fin de sa vie auprès d’elle si les besoins de l’État et les attaques de son rival Octave César l’avaient permis. Convoqué à Rome pour une conférence au sommet, il se marie avec Octavie, la sœur d’Octave. Cléopâtre est furieuse et fait tout son possible pour regagner l’amour de Marc Antoine, ce qui fait enrager à son tour Octave. Il déclare alors la guerre contre l’Égypte. La faiblesse militaire de Cléopâtre entraîne rapidement sa défaite. Antoine se suicide et Cléopâtre, plutôt que de souffrir la honte d’un défilé dans les rues de Rome, fait de même.

Richard III est le personnage principal de la pièce historique du même nom. Avec les trois parties d’Henri VI, cette dernière forme la première tétralogie de Shakespeare. La totalité de l’ensemble a été écrite au début de la carrière du dramaturge, probablement autour de 1591 ou 1592. La pièce met en scène l’ascension et la chute brutale du tyran Richard III (qui s’ouvre un chemin vers le trône en assassinant frère, neveux et femme), battu par le futur Henri VII d’Angleterre à la bataille de Bosworth. La pièce met très librement en scène des événements qui précèdent la fin de la guerre des Deux-Roses, en 1485, lorsque la dynastie des Plantagenêts fait place à celle des Tudors.

Lors de la bataille finale, alors que son cheval est tombé sous lui, il répète deux fois la phrase devenue célèbre « Un cheval ! Mon royaume pour un cheval ! » et tombe sous les coups de Richmond.

Suivez ce lien pour connaitre les effets de ces nouveaux acteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *